mercredi 25 décembre 2013

Leçon de modestie aux éternels fayots et arrivistes !



 Merci mon cher Edmond ! Merci parce que le hasard, toujours bienveillant, m’a fait tomber sur un extrait de votre chef-d’œuvre éternel : « Cyrano de Bergerac » ! Ayant moi-même un peu de sang gascon dans les veines, je puis mieux comprendre que quiconque la leçon de modestie, de fierté et d’indépendance que nous donne votre personnage.
Il montre, encore une fois, que la vertu de savoir dire « non » aux faux honneurs est une vertu éternelle que beaucoup de nos contemporains et surtout que notre personnel politique devrait faire sienne.
De Gaulle sut dire non. Gandhi sut non. Soljenitsyne sut dire non, Mandela sut dire non..ect !
Tous les grands personnages de l’histoire du monde, qui nous ont appris la Dignité et la Liberté, ont su le faire ! Alors lisez avec bonheur et gourmandise ces alexandrins si revigorants pour nos âmes froissées par tant de soumissions !

 ------------------------------------------------------------------------------------

LE BRET
Si tu laissais un peu ton âme mousquetaire
La fortune et la gloire...

CYRANO

Et que faudrait-il faire?
Chercher un protecteur puissant, prendre un patron,
Et comme un lierre obscur qui circonvient un tronc
Et s'en fait un tuteur en lui léchant l'écorce,
Grimper par ruse au lieu de s'élever par force?
Non, merci. Dédier, comme tous ils le font,
Des vers aux financiers? Se changer en bouffon
Dans l'espoir vil de voir, aux lèvres d'un ministre,
Naître un sourire, enfin, qui ne soit pas sinistre?
Non, merci. Déjeuner, chaque jour, d'un crapaud?
Avoir un ventre use par la marche? Une peau
Qui plus vite, à l'endroit des genoux, devient sale?
Exécuter des tours de souplesse dorsale?. . .
Non, merci. D'une main flatter la chèvre au cou
Cependant que, de l'autre, on arrose le chou,
Et, donneur de séné par désir de rhubarbe,
Avoir son encensoir, toujours, dans quelque barbe?
Non, merci! Se pousser de giron en giron,
Devenir un petit grand homme dans un rond,
Et naviguer, avec des madrigaux pour rames,
Et dans ses voiles des soupirs de vieilles dames?
Non, merci! Chez le bon éditeur de Sercy
Faire éditer ses vers en payant? Non, merci!
S'aller faire nommer pape par les conciles
Que dans des cabarets tiennent des imbéciles?
Non, merci! Travailler à se construire un nom
Sur un sonnet, au lieu d'en faire d'autres? Non,
Merci! Ne découvrir du talent qu'aux mazettes?
Etre terrorisé par de vagues gazettes,
Et se dire sans cesse 'Oh, pourvu que je sois
Dans les petits papiers du "Mercure François"?'
Non, merci! Calculer, avoir peur, être blême,
Aimer mieux faire une visite qu'un poème,
Rédiger des placets, se faire présenter?
Non, merci! Non, merci! Non, merci! Mais. . .chanter,
Rêver, rire, passer, être seul, être libre,
Avoir l'oeil qui regarde bien, la voix qui vibre,
Mettre, quand il vous plait, son feutre de travers,
Pour un oui, pour un non, se battre,--ou faire un vers!
Travailler sans souci de gloire ou de fortune,
A tel voyage, auquel on pense, dans la lune!
N'écrire jamais rien qui de soi ne sortit,
Et modeste d'ailleurs, se dire mon petit,
Sois satisfait des fleurs, des fruits, même des feuilles,
Si c'est dans ton jardin à toi que tu les cueilles!
Puis, s'il advient d'un peu triompher, par hasard,
Ne pas être obligé d'en rien rendre à César,
Vis-à-vis de soi-même en garder le mérite,
Bref, dédaignant d'être le lierre parasite,
Lors même qu'on n'est pas le chêne ou le tilleul,
Ne pas monter bien haut, peut-être, mais tout seul !

mardi 24 décembre 2013

TAFTA : la tunique de Nessus des USA



Non, ce n’est pas le beau tissu des robes de soirée. Ce « TAFTA » là est la nouvelle « tunique  de Nessus » que les Etats-Unis veulent faire porter à l’Europe de Maastricht pour terminer leur domination !
Pour ceux qui ne sauraient pas ce qu’est la « tunique de Nessus » un petit tour dans la mythologie grecque va vous en apprendre les terrifiants pouvoirs.
 TAFTA (Transatlantic Free Trade Area,) est le grand marché transatlantique que nos larbins de politiciens européens sont en train de « négocier » avec leurs homologues américains.
Là aussi, il serait temps que TOUS les citoyens français apprennent de quoi il retourne.
Ne comptez surtout pas sur les médias, et encore moins sur nos journalistes pour vous l’apprendre !
C’est un scandale absolu qui tuera définitivement notre indépendance nationale et notre souveraineté déjà mises à mal par l’Europe de Maastricht !
Ce marché est négocié secrètement, dans la plus grande opacité, avec des acteurs NON élus, donc, qui n’ont aucune légitimité démocratique !
C’est une véritable dictature commerciale qui nous sera ainsi imposée sans qu’AUCUN peuple européen n’ait eu le droit de donner souverainement son accord, ou son refus !
Je vous en conjure; renseignez-vous! Discutez-en entre vous! C'est absolument vital pour l'avenir de notre pays, de notre société et surtout celui de nos enfants! 
le pays du général De Gaulle, de Jeanne d'Arc, de Clemenceau, de Voltaire, de Jean Moulin, d'Antoine de Saint-Exupéry, et des millions de nos pères qui sont morts pour sa LIBERTÉ, ne saurait vivre sous la domination impériale, commerciale, d'une puissance étrangère! 


L'EUROPE EST UN PUR PRODUIT "MADE IN USA"!


Chacun citoyen de ce pays DOIT le savoir! Nous sommes en train d'être colonisés par un empire colonial et dominateur comme jamais l'histoire du monde n'en a connu d'aussi puissant! C'est une RÉALITÉ! Pas un "cauchemar",pas "une théorie", pas une "paranoïa", pas une "opinion", mais une RÉALITÉ! Un seul homme proclame, hurle cette réalité:

Nous devons repousser de toutes nos forces cet impérialisme mortel pour notre nation, notre société, notre culture! Le danger est plus grand que jamais! Car il est insidieux, pervers, caché sous les apparences de l'amitié et de la bienveillance! 




Conférence de François ASSELINEAU

mardi 10 décembre 2013

La dernière liberté qu’on nous vole !


Oui ! L’Etat français s’apprête à nous voler la liberté la plus essentielle, la plus vitale, la plus ancestrale ; c’est de disposer de notre argent liquide !
Oui ! Vous lisez bien ! Sous le prétexte, toujours fallacieux et hypocrite de lutter contre les « fraudes » (mais pas celles de ses serviteurs politiques, je vous rassure !) l’Etat veut limiter la masse monétaire et restreindre à 1000 euros les transactions en liquide !
Mais ce n’est qu’un début ! D’ici peu, il exigera que nous ayons tous une carte bancaire et on abaissera le niveau à 100 ou 50 euros ! Comme ça, l’État « Léviathan » contrôlera intégralement toutes nos transactions ! Nous serons ainsi mis sous une tutelle de PLOMB !

« Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines »
« Ami, entends-tu le bruit sourd du pays qu’on enchaîne »

PAROLES redevenues d’une actualité brûlante !

Les « corbeaux » ont changé de « nature, mais la tyrannie est toujours en embuscade !