mercredi 25 décembre 2013

Leçon de modestie aux éternels fayots et arrivistes !



 Merci mon cher Edmond ! Merci parce que le hasard, toujours bienveillant, m’a fait tomber sur un extrait de votre chef-d’œuvre éternel : « Cyrano de Bergerac » ! Ayant moi-même un peu de sang gascon dans les veines, je puis mieux comprendre que quiconque la leçon de modestie, de fierté et d’indépendance que nous donne votre personnage.
Il montre, encore une fois, que la vertu de savoir dire « non » aux faux honneurs est une vertu éternelle que beaucoup de nos contemporains et surtout que notre personnel politique devrait faire sienne.
De Gaulle sut dire non. Gandhi sut non. Soljenitsyne sut dire non, Mandela sut dire non..ect !
Tous les grands personnages de l’histoire du monde, qui nous ont appris la Dignité et la Liberté, ont su le faire ! Alors lisez avec bonheur et gourmandise ces alexandrins si revigorants pour nos âmes froissées par tant de soumissions !

 ------------------------------------------------------------------------------------

LE BRET
Si tu laissais un peu ton âme mousquetaire
La fortune et la gloire...

CYRANO

Et que faudrait-il faire?
Chercher un protecteur puissant, prendre un patron,
Et comme un lierre obscur qui circonvient un tronc
Et s'en fait un tuteur en lui léchant l'écorce,
Grimper par ruse au lieu de s'élever par force?
Non, merci. Dédier, comme tous ils le font,
Des vers aux financiers? Se changer en bouffon
Dans l'espoir vil de voir, aux lèvres d'un ministre,
Naître un sourire, enfin, qui ne soit pas sinistre?
Non, merci. Déjeuner, chaque jour, d'un crapaud?
Avoir un ventre use par la marche? Une peau
Qui plus vite, à l'endroit des genoux, devient sale?
Exécuter des tours de souplesse dorsale?. . .
Non, merci. D'une main flatter la chèvre au cou
Cependant que, de l'autre, on arrose le chou,
Et, donneur de séné par désir de rhubarbe,
Avoir son encensoir, toujours, dans quelque barbe?
Non, merci! Se pousser de giron en giron,
Devenir un petit grand homme dans un rond,
Et naviguer, avec des madrigaux pour rames,
Et dans ses voiles des soupirs de vieilles dames?
Non, merci! Chez le bon éditeur de Sercy
Faire éditer ses vers en payant? Non, merci!
S'aller faire nommer pape par les conciles
Que dans des cabarets tiennent des imbéciles?
Non, merci! Travailler à se construire un nom
Sur un sonnet, au lieu d'en faire d'autres? Non,
Merci! Ne découvrir du talent qu'aux mazettes?
Etre terrorisé par de vagues gazettes,
Et se dire sans cesse 'Oh, pourvu que je sois
Dans les petits papiers du "Mercure François"?'
Non, merci! Calculer, avoir peur, être blême,
Aimer mieux faire une visite qu'un poème,
Rédiger des placets, se faire présenter?
Non, merci! Non, merci! Non, merci! Mais. . .chanter,
Rêver, rire, passer, être seul, être libre,
Avoir l'oeil qui regarde bien, la voix qui vibre,
Mettre, quand il vous plait, son feutre de travers,
Pour un oui, pour un non, se battre,--ou faire un vers!
Travailler sans souci de gloire ou de fortune,
A tel voyage, auquel on pense, dans la lune!
N'écrire jamais rien qui de soi ne sortit,
Et modeste d'ailleurs, se dire mon petit,
Sois satisfait des fleurs, des fruits, même des feuilles,
Si c'est dans ton jardin à toi que tu les cueilles!
Puis, s'il advient d'un peu triompher, par hasard,
Ne pas être obligé d'en rien rendre à César,
Vis-à-vis de soi-même en garder le mérite,
Bref, dédaignant d'être le lierre parasite,
Lors même qu'on n'est pas le chêne ou le tilleul,
Ne pas monter bien haut, peut-être, mais tout seul !

mardi 24 décembre 2013

TAFTA : la tunique de Nessus des USA



Non, ce n’est pas le beau tissu des robes de soirée. Ce « TAFTA » là est la nouvelle « tunique  de Nessus » que les Etats-Unis veulent faire porter à l’Europe de Maastricht pour terminer leur domination !
Pour ceux qui ne sauraient pas ce qu’est la « tunique de Nessus » un petit tour dans la mythologie grecque va vous en apprendre les terrifiants pouvoirs.
 TAFTA (Transatlantic Free Trade Area,) est le grand marché transatlantique que nos larbins de politiciens européens sont en train de « négocier » avec leurs homologues américains.
Là aussi, il serait temps que TOUS les citoyens français apprennent de quoi il retourne.
Ne comptez surtout pas sur les médias, et encore moins sur nos journalistes pour vous l’apprendre !
C’est un scandale absolu qui tuera définitivement notre indépendance nationale et notre souveraineté déjà mises à mal par l’Europe de Maastricht !
Ce marché est négocié secrètement, dans la plus grande opacité, avec des acteurs NON élus, donc, qui n’ont aucune légitimité démocratique !
C’est une véritable dictature commerciale qui nous sera ainsi imposée sans qu’AUCUN peuple européen n’ait eu le droit de donner souverainement son accord, ou son refus !
Je vous en conjure; renseignez-vous! Discutez-en entre vous! C'est absolument vital pour l'avenir de notre pays, de notre société et surtout celui de nos enfants! 
le pays du général De Gaulle, de Jeanne d'Arc, de Clemenceau, de Voltaire, de Jean Moulin, d'Antoine de Saint-Exupéry, et des millions de nos pères qui sont morts pour sa LIBERTÉ, ne saurait vivre sous la domination impériale, commerciale, d'une puissance étrangère! 


L'EUROPE EST UN PUR PRODUIT "MADE IN USA"!


Chacun citoyen de ce pays DOIT le savoir! Nous sommes en train d'être colonisés par un empire colonial et dominateur comme jamais l'histoire du monde n'en a connu d'aussi puissant! C'est une RÉALITÉ! Pas un "cauchemar",pas "une théorie", pas une "paranoïa", pas une "opinion", mais une RÉALITÉ! Un seul homme proclame, hurle cette réalité:

Nous devons repousser de toutes nos forces cet impérialisme mortel pour notre nation, notre société, notre culture! Le danger est plus grand que jamais! Car il est insidieux, pervers, caché sous les apparences de l'amitié et de la bienveillance! 




Conférence de François ASSELINEAU

mardi 10 décembre 2013

La dernière liberté qu’on nous vole !


Oui ! L’Etat français s’apprête à nous voler la liberté la plus essentielle, la plus vitale, la plus ancestrale ; c’est de disposer de notre argent liquide !
Oui ! Vous lisez bien ! Sous le prétexte, toujours fallacieux et hypocrite de lutter contre les « fraudes » (mais pas celles de ses serviteurs politiques, je vous rassure !) l’Etat veut limiter la masse monétaire et restreindre à 1000 euros les transactions en liquide !
Mais ce n’est qu’un début ! D’ici peu, il exigera que nous ayons tous une carte bancaire et on abaissera le niveau à 100 ou 50 euros ! Comme ça, l’État « Léviathan » contrôlera intégralement toutes nos transactions ! Nous serons ainsi mis sous une tutelle de PLOMB !

« Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines »
« Ami, entends-tu le bruit sourd du pays qu’on enchaîne »

PAROLES redevenues d’une actualité brûlante !

Les « corbeaux » ont changé de « nature, mais la tyrannie est toujours en embuscade !

mercredi 27 novembre 2013

L’AVEU



Pardon à Costa-Gavras pour l’emprunt  du titre d’un de ses films, que je lui fais ainsi. Car c’est, bien sûr, d’un autre « aveu » dont je vais parler maintenant Il s’agit de celui de Barak Obama, président de la plus grande puissance militaire du monde, lors de sa visite dans les studios de Hollywood.
Ouvrez bien grands vos yeux :



On peut difficilement être plus…………………clair !

Alors, Monsieur Obama, laissez-moi vous remercier de m’ôter tout scrupule, quand je décide de ne plus regarder AUCUNE de vos merdes télévisuelles qui inondent nos écrans et dont se repaissent, hélas ! Des millions de mes compatriotes imprudents. Votre lavage de cerveau ? Très peu pour moi.
Je ne me fais aucune illusion sur l’impact de ma diatribe épistolaire ! Mais, au moins cela soulage un peu mon esprit de la sourde colère impuissante qui m’habite devant cet exemple parfait d’un impérialisme culturel  et qui se croit triomphant !
 Je ne suis pas "Américain" et ne le serais jamais! Je ne partage pas vos "valeurs"! Que cela vous plaise ou pas! Je suis FRANÇAIS, Européen, et je tiens à le rester! Vous ne représentez qu'un impérialisme vulgaire, comme le monde en a connu des dizaines avant vous! Si la vieille "Europe" n'avait pas été là pour vous créer, vous n'existeriez même pas! Comme me le disait un vieil américain plein de sagesse et de malice, que j'ai rencontré autrefois, l'Amérique n'est qu'une poubelle d'aventuriers, de malfrats, de délinquants, d'escrocs dont l'Europe s'est débarrassé!
Cela ne fait pas une "civilisation"! Et encore moins un "exemple" pour le monde! Tout le vernis de votre pseudo culture c'est à la "vieille Europe" que vous le devez! Sur le plan de cette culture, vous n'avez justement rien à nous apprendre! Vous nous devez tout! les seules et uniques "valeurs" que vous tentez d'exporter au monde entier,  c'est l'amour du pognon, hédonisme forcené , et la cupidité élevés aux rangs de grands arts majeurs!
la seule chose que j'espère maintenant, c'est que beaucoup de mes compatriotes en soient conscient comme je le suis aujourd'hui!



vendredi 22 novembre 2013

Les mnémocides



« Mnémocide » ; Rassurez-vous, ce néologisme barbare, je ne l’ai pas inventé. Il me vient du titre d’un vieux téléfilm visionné d’autrefois. Il est composé du préfixe « mnéno » qui vient du grec « mnêsia » signifiant « mémoire, et du suffixe « cide » issue du latin « caedo » qui signifie « tuer ». Alors ? Quels sont ces « assassinats de mémoire » ?
Cela m’est venu naturellement à l’esprit quand j’ai entendu un grand journaliste, très renommé, adulé, respecté, Philippe Labro, évoquer, bien évidemment, l’assassinat de Kennedy le 22 novembre 1963. Pour lui, pas le moindre doute, Lee Harvey Oswald est le seul et unique meurtrier du président. Du haut de cette « statue du commandeur » du journalisme français, la vérité historique nous tombe sur les épaules, comme les « dix commandements » tombèrent sur celles de Moïse, au Mont Sinaï ! C’est clair, simple, définitif ! Tous les « mécréants » les « incultes », les « vulgaires » qui oseraient penser le contraire, ne sont que de méprisables et insignifiants « romantiques » (sic) qui se perdent dans des théories « foireuses » de complots. D’ailleurs, c’est simple, il nous le dit avec conviction et assurance ; toutes les enquêtes officielles le confirment parfaitement bien : Pas de complot à Dallas ! Voilà pour l’anniversaire de l’assassinat de Kennedy. Passons au 11 septembre 2001. Là aussi, les « prêtres » de la version officielle claironnent à la terre entière qu’une bande d’affreux terroristes kamikazes ont abattu deux gratte-ciels à New-York, frappé le Pentagone, et fait crasher un avion de ligne dans la campagne américaine. Là encore, pas question de déplacer une seule virgule dans « l’évangile » ayant obtenu l’imprimatur des autorités américaines ! Sinon, vous êtes un affreux  « romantique » des complots. Pire ! Vous pourriez être accusé de complicité « objective » avec ces terroristes ! Car tout a été dit ! Il n’y a plus rien à voir ! Tout le reste ne serait que « pure » imagination.
Tout ceci me rappelle aussi quelque chose d’épouvantable, un cauchemar affreux lu dans un livre génial, « 1984 » de George Orwell. Le héros de ce sombre roman avait comme travail, d’effacer dans les livres, les journaux, les revues, les noms des personnes, les évènements et tout ce que « Big Brother » voulait voir disparaître de la mémoire des hommes.
Mais tout comme les « génocides » les « mnémocides » restent des crimes contre d’humanité.



jeudi 25 avril 2013

Syndicats et « transparence »

Nos socialistes au pouvoir viennent de nous montrer qu'ils étaient de grands fervents de transparence financière concernant les membres du gouvernement.
Mais, qu'ils ne s'arrêtent pas en si bon chemin !
Ils ont oublié un secteur stratégique et important : le financement des syndicats !
Alors, là, les amis, y a du boulot !
La preuve ? L'histoire lamentable d'un rapport de commission censuré par le parlement !
Chose qui ne s'était jamais produite depuis le début de la constitution de 1958 !
Vous ne me croyez pas ? Chiche :

dimanche 14 avril 2013

L'Europe made in USA

La vérité commence à poindre sous la montagne du mensonge fabriquée pendant des années par nos belles « élites » politiques et intellectuelles. De plus en plus de citoyens européens commencent à comprendre la belle arnaque que représente l'Europe de Bruxelles.
Mais beaucoup ignorent encore par QUI et QUAND cette Europe des « marchands de soupe » et des « banquiers a été mis sur les fonds baptismaux !
Un seul homme, à ma connaissance, a été capable de le proclamer ouvertement et publiquement. Si d'autres l'ont fait à titre individuel, qu'ils m'en excusent !
C'est François Asselineau ! Il parcourt seul la France pour propager la « bonne  parole » !
Comme je m'en voudrais de déformer sa pensée et ses arguments, le mieux est de le laisser parler :

L'essentiel est de bien comprendre que l'Europe de Maastruicht, l'Europe de Bruxelles a été concoctée par nos « amis-ennemis » américains.
Comme Asselineau le rapporte à la fin de sa conférence, Mitterrand LUI-MÊME quelques temps avant sa mort a parlé d'une véritable GUERRE que nous font nos « amis » américains » et que le meilleur « cheval de Troie » de cette guerre, de ce « siège » invisible c'est bien la construction européenne !
Vous ne voulez pas le croire ? Alors écoutez attentivement Asselineau qui nous le PROUVE par des documents secrets AMERICAINS déclassifiés et dont, bien sûr, notre « intelligentsia européiste » ne veut surtout pas entendre parler !

dimanche 24 mars 2013

Infect INDECT

Voilà ce que nous cache nos eurocrates irresponsables ! Un projet MONSTRUEUX dont ne parle AUCUN de nos médias, et auquel ne s'intéresse AUCUN journaliste !
Ce projet officiel, et non sorti d'un cerveau paranoïaque, a été crée en 2009, a un site officiel !Uniquement en « anglais », bien sûr, langue désormais dominatrice et obligatoire :


Il est une expression que trop de gens oublient :
L'ENFER EST PAVE DE BONNE INTENTION

Le projet INDECT vise à élaborer des solutions efficaces contre les menaces terroristes et criminelles. Sa priorité est de renforcer la vidéosurveillance, d’automatiser la reconnaissance des menaces via une analyse intelligente du comportement des citoyens. Dans cette optique, le projet Indect vise aussi à renforcer la surveillance du web : analyse des données, des vidéos, des photos, des textes…

Maintenant, pour en savoir plus, je vous propose une petite vidéo fort instructive à ce sujet :




Big Brother


Merci Monsieur Orwell ! Vous étiez bien un visionnaire !