lundi 19 décembre 2011

ALERTE MAXIMALE : Le fascisme est de retour en occident.


Pendant que vous préparez vos fêtes de fin d’année. Pendant que votre esprit est accaparé par vos soucis d’argent, de travail, d’avenir pour vos enfants, des apprentis TYRANS viennent de voter une loi scélérate aux Etats-Unis !
Cette loi scélérate est la programmation de l’assassinat de nos démocraties par des irresponsables aux mains de qui ? Voilà la vraie question posée aux citoyens « encore » libres des nations occidentales.
Vous ne me croyez pas ? Alors visionnez ce petit film :
Certains vont crier à la « paranoïa », comme d’habitude ! Faux ! C’est une triste et douloureuse REALITE.
Par le vote de cette loi, les Etats-Unis se sont exclus de la famille des démocraties en violant sciemment, consciemment la charte universelle des droits de l’homme et précisément  les articles 9, 10, 11, 12 :

Article 9

Nul ne peut être arbitrairement arrêté, détenu ou exilé.

Article 10

Toute personne a droit, en pleine égalité, à ce que sa cause soit entendue équitablement et publiquement par un tribunal indépendant et impartial, qui décidera, soit de ses droits et obligations, soit du bien-fondé de toute accusation en matière pénale dirigée contre elle.

Article 11

1. Toute personne accusée d'un acte délictueux est présumée innocente jusqu'à ce que sa culpabilité ait été légalement établie au cours d'un procès public où toutes les garanties nécessaires à sa défense lui auront été assurées. 
2. Nul ne sera condamné pour des actions ou omissions qui, au moment où elles ont été commises, ne constituaient pas un acte délictueux d'après le droit national ou international. De même, il ne sera infligé aucune peine plus forte que celle qui était applicable au moment où l'acte délictueux a été commis.

Article 12

Nul ne sera l'objet d'immixtions arbitraires dans sa vie privée, sa famille, son domicile ou sa correspondance, ni d'atteintes à son honneur et à sa réputation. Toute personne a droit à la protection de la loi contre de telles immixtions ou de telles atteintes.



Je HURLE ma colère et ma révolte à la face du monde, à face de celle de mes concitoyens endormis, englués dans le confort d’une propagande mortelle qui nous ferait croire que le danger viendrait de l’extrême droite, ou de l'Islam alors que  le visage hideux du FASCISME vient de faire son apparition tout à fait
« légalement » au parlement américain !
Pour les incrédules indécrottables (s’il en existe encore) voici quelques infos pour les « réveiller » :

Un projet de loi américain réduit les Etats Unis à un vaste champ de bataille

Ce lundi ou mardi, le Sénat américain va passer au vote un projet de loi qui permettra à l’armée américaine d’emprisonner pour une durée indéterminée tout citoyen du monde, où qu’il se trouve, même à son propre domicile, sans passer par une inculpation et sans qu’un procès ait nécessairement eu lieu.
Ce n'est plus un "projet" de loi! CETTE LOI A ÉTÉ VOTÉE! 


Secret Bill To Be Voted On Today Would Allow The Military To Sweep Up US Citizens At Home Or Abroad

Either Monday or Tuesday the Senate will vote on a bill that allows the US military to imprison civilians with no formal charges and hold them with no trial.
The ACLU reports even US citizens wouldn't be immune as the legislation aims to declare national territory part of the "battlefield" in the War on Terror.


Certains slogans éculés des communistes, entendus dans mon enfance, résonnent encore à mes oreilles :
 « LE FASCISME NE PASSERA PAS » !
J’ai bien peur qu’il soit déjà trop tard pour les Etats-Unis !