mardi 6 décembre 2016

LA « BRAVITUDE » ROYALE A ENCORE FRAPPE !



L’aveuglement et la stupidité à ce niveau là, c’est du grand art ! Et ça sort de l’ENA ! Je vous le rappelle sans ménagement. Ah ! Ils se sont bien trouvés, avec l’autre futur licencié de l’Élysée ! Ils font bien  la paire ! 
Il n’y a pas de prisonniers politiques à Cuba ! Nous sommes tous de vilains calomniateurs d’extrême droite, et fascistes, pour salir ainsi la mémoire de ce « brave  barbudo », et qui a tant fait pour son peuple. Incroyable ! La preuve ? Ce grand « humaniste » a doté Cuba d’un système de santé gratuit et universel, et d’une éducation nationale hors paire. Pour doucher ce bel enthousiasme, et parce que je suis un affreux pervers, je signale à ces naïfs que les nazis d’Adolf, ainsi que les fascistes de Benito, avaient EUX aussi, des systèmes de santé et d’éducation exemplaires ! Si c’était un critère de bonne démocratie, cela se saurait depuis longtemps. Autre chose de très douloureux, pour cette gallinacé enthousiaste, c’est lorsqu’elle a l’imprudence « hilarante » de dire que Castro s’est opposé à l’impérialisme US, avec ténacité et succès ! Certes ! Ouais ! Elle oublie, ou ne comprend pas, que son ex-compagnon, et tous les sous-fifres politiques qui le servent à l’Élysée, n’ont, EUX, pas du tout « lutter » contre cet impérialisme. Ils l’ont même servi avec un zèle que l’on ne retrouve que dans les pays occupés par une puissance militaire et impérialiste très puissante. Alors il est extrême cocasse que cette bécasse « royale » vante les qualités « d’anti-impérialisme » de Castro que l’on ne retrouve pas du tout, dans aucun de nos politiciens nationaux.
Dernière stupidité colossale de la mémère (et certainement pas la dernière !) ; elle nous vante, sans prudence, les millions de touristes venant à Cuba, se faire dorer la pilule. Elle ignore peut-être que ceux-ci sont « pilotés » dans un circuit spécial, coupé de la population, avec des hôtels bien isolés. Tout cela, uniquement pour que cette « manne » touristique fournisse les « beaux » dollars » et les devises étrangères dont le pays manque très cruellement. Tous ces braves touristes qui vont à Cuba, ne font qu’entretenir, à leur insu, une VRAIE dictature !
Mais chut ! Il ne faut pas « culpabiliser » tous ces braves gens, dont pas mal de nos proches et amis qui ont déjà fait un séjour là-bas !
Enfin, je me souviens du témoignage douloureux d’un évadé de cet enfer, si « cher » à notre « ravie de la crèche » qui racontait, que dans sa geôle, il entendait les cris de gamins de 10, 12 ans que le régime avait enfermé impitoyablement.
Que Madame Royale fasse attention ; il y a des aveuglements qui ressemblent fort à des crimes. Il y a bien des lois scélérates qui nous le rappellent, pour d’autres circonstances tragiques de l’Histoire. 

mercredi 28 septembre 2016

L’ARNAQUE « CIA » ET L’ART CON….TEMPORAIN



Pendant des décennies, nous, les « béotiens », les « incultes », les « insensibles » les « bouseux indécrottables », les « obtus congénitaux » devant cet art nouveau, moderne, venu des « stââtesses », nous avons tous ressenti un étrange sentiment de culpabilité « anti-culturel » devant des « choses » pour lesquelles de grands « zintellectuels », de grands « spécialistes » de l’art, des gens de l’élite mondiale, et surtout, parce que « friqués » jusqu’au trou de balle, se pâmaient de contentement, parfois jusqu’à l’orgasme, alors que nous, pauvres idiots, nous ne ressentions strictement rien du tout. Nous avons tous subis des attaques visuelles, de machins invraisemblables, jusqu’au point d’orgue suprême du « sextoy »  place Vendôme, ou du vagin monstrueux dans le parc du château de Versailles.
Parfois, de timides mouvements de résistance tentaient bien de combattre ce flot de stupidités artistiques, par le comique ou la dérision. Qui ne se souvient pas du « Kundelisch » ou du « monochrome de Whiteman » du film « les trois frères ». Mais c’étaient de puérils combats d’arrière garde qui n’ébranlait pas la colossale statue de la renommée de l’art contemporain.
Mais heureusement Franck Lepage vint, et la lumière fut ! Je suis tombé sur une petite vidéo sur « farce bouc » absolument révolutionnaire, et qui va terrasser définitivement la réputation frelatée de cet infernal « Moloch » culturel. Déjà, au tout début du document, Lepage nous cite cette réflexion d’un directeur de la CIA des années soixante, entendu dans un reportage sur la chaîne Arte. Accrochez-vous aux branches, c’est du très lourd !
« L’opération de désinformation la plus réussie de toute l’histoire de la CIA est le financement de l’art contemporain en Europe » .
Poum ! Fermez le ban ! Je vous laisse quelques secondes pour récupérer vos esprits.
Ah je vous avais prévenu ! Mais Franck Lepage ne se contente pas de nous asséner cette citation ! Tout le montage monstrueux de cette arnaque, d’abord financière, est démonté, pièce par pièce. Et l’on finit par comprendre que cette arnaque, faussement culturelle, est non seulement financière, mais qu’elle est surtout une  ARME puissante de destruction de l’art classique, de l’art populaire, au profit d’un nivellement de masse cher à la mondialisation commerciale, voulu par nos gredins de la finance. Nous en revenons toujours là !
Merci Franck, de nous avoir délivré de cet enfermement culturel ! Car, il ne vous a pas échappé que désormais, quand nous verrons une des ces horreurs imbéciles exposées dans des musées comme la FIAC, que j’aurais bien envie de renommée la FIENTE, nous aurons l’immense JOIE, l’immense BONHEUR, la catharsis libératrice de hurler :
MAIS C’EST BIEN DE LA MERDE ! 


lundi 26 septembre 2016

IL FAUT SAUVER LE SOLDAT "DAESH"!



Voilà la nouvelle consigne de la "propagandastaffel" occidentale. Les cris d'orfraies des dirigeants occidentaux cachent mal leur angoisse de voir la Russie et les Syriens foutrent une branlée mémorable au monstre, à la "bestiole" islamiste, outil fabriqué dans les officines de la CIA et du Mossad pour détruire toute cette région du Moyen-Orient à leur profit.
L'ectoplasme Ayrault s'est même fendu d'une imbécilité supplémentaire en parlant de "crimes contre l'humanité". S'il y a bien une formule que cette nullité politique devrait abstenir d'employer, c'est bien celle-ci!
Car combien de "crimes contre l'humanité" l'Occident et son maître "Capo" US ont-ils commis en Irak, en Libye, en Syrie? La pudeur et le manque d'humilité n'étouffent pas ces gens-là!
Quand ils ont bombardé "par erreur" des soldats d'un pays souverain dans lequel ils n'étaient nullement "invités" c'était quoi, d'après vous?
Et ils s'imaginent que nous sommes trop "bêtes" pour ne pas comprendre toute l''étendue de leur hypocrisie?

 https://fr.sputniknews.com/international/201609251027915812-onu-reunion-demarche/

dimanche 11 septembre 2016

11 SEPTEMBRE 2001-11 SEPTEMBRE 2016 : 15 ANS DE MENSONGES CRIMINELS

Il m’aurait été insupportable de rater ce quinzième anniversaire, ces quinze années de lutte contre le pire, et le plus effroyable mensonge criminel, commis en temps de paix, par des félons, bien américains, au sein de l’administration US. Ce matin, le hasard, toujours malicieux, a fait que je suis tombé sur un article de l’affaire du faux suicide, maintenant avéré par la justice française, de ce pauvre Robert Boulin. Certes, c’est un mensonge d’état exclusivement français, à notre petite échelle minable de Français. Mais, avec la belle arnaque du 11 septembre 2001, il ne s’agit,  ni plus ni moins, que d’une question « d’échelle » pas de fond ! Ceci révèle, pour tous les naïfs, tous les gogos habituels (dont j’ai fait partie, je vous rassure !) que nos dirigeants politiques, mêmes dans ce que l’on croit être, bien imprudemment, des démocraties modernes et « vertueuses » peuvent être d’aussi redoutables spadassins cyniques, comme en connaissait la Florence ou la Venise du 16ième siècle.
Seuls les progrès des mensonges d’état et leur dissimulation au « bon » peuple, font la différence !
Les tueurs des Borgia, des Médicis ou autres grandes familles princières n’avaient pas la « magnifique » presse d’aujourd’hui et un réseau de larbins médiatiques, pour dissimuler leurs crimes. C’est la seule différence notable.
Mais comme l’a écrit notre génial La Fontaine : « Patience et longueur de temps font plus que force n’y que rage ! »
Des pans entiers de vérités commencent à apparaître, comme un décor hollywoodien dont le carton-pâte s’effrite et laisse voir les poutres en bois de la charpente.

La HONTE et le CHAGRIN, voilà ce qui attend tous ceux qui se sont fait berner ou ont été les complices passifs de ce crime qui a défiguré à jamais toute l’image de la civilisation occidentale. Même la dénonciation, et même la punition des vrais criminels, des vrais assassins, des vrais responsable de cet immense crime contre l’humanité, pour une fois bien nommé, ne nous sauvera pas de notre déchéance programmée, de notre déshonneur inscrit à jamais dans l’histoire. 

LES VICES DES GOUVERNANTS ET L'IMBECILLITE DES GOUVERNES!

Génial Alexis de Tocqueville! Mieux que cela.....prophétique!
Il faut lire et partager ce texte d'une importance capitale!
Mais j'ai surtout adoré la fin que je ne peux m'empêcher de vous la faire partager:

"Il est, en effet, difficile de concevoir comment des hommes qui ont entièrement renoncé à l’habitude de se diriger eux-mêmes pourraient réussir à bien choisir ceux qui doivent les conduire; et l’on ne fera point croire qu’un gouvernement libéral, énergique et sage, puisse jamais sortir des suffrages d’un peuple de serviteurs.
Une constitution qui serait républicaine par la tête, et ultra-monarchique dans toutes les autres parties, m’a toujours semblé un monstre éphémère. Les vices des gouvernants et l’imbécillité des gouvernés ne tarderaient pas à en amener la ruine; et le peuple, fatigué de ses représentants et de lui-même, créerait des institutions plus libres, ou retournerait bientôt s’étendre aux pieds d’un seul maître."

"Les vices des gouvernants et l’imbécillité des gouvernés"!
Cruel? Mais si vrai!
Les "primaires" (qui portent bien leur nom!) en sont une magnifique illustration!

ROBERT BOULIN ou la victoire des « complotistes » !

Comme beaucoup de français, nous n’avons JAMAIS cru au suicide ! J’avais acheté le livre du fils Bertrand Boulin en 1980 ! Tout puait déjà le mensonge et la machination. Mais comme tout le petit « Landernau » politico-médiatique se serrait déjà les coudes, il était hors de question d’émettre le moindre doute….sinon ? Vous connaissez la suite. Mais les « suicidés assassinés » finissent toujours par revenir pour pourrir la vie de leurs assassins.
L’acharnement naturel et légitime des familles des victimes est là pour empêcher de « suicider » en paix.
Mais Robert Boulin n’est pas le seul « suicidé » à attendre dans la liste macabre de cette république finissante de spadassins et de crapules.
Il y a aussi ce cher Bérégovoy « suicidé » très rapidement par une bande de copains impatients. N’oublions pas aussi le confident-nurse de Mitterrand, François de Grossouvre qu’on a eu le très mauvais goût de « suicider » au palais de l’Elysée même ! Et pour terminer ce bal macabre des morts « providentielles » il y a eu le « camion-bourreau » de notre saltimbanque national, Coluche, qui ramenait un peu trop sa grande gueule.
Ah ces affreux « complotistes » ! Une engeance du diable ! Pourquoi ces imbéciles ne se contentent-ils pas des mensonges bienfaisants, rassurants et officiels distillés, par une presse « honnête » au service de dirigeants politiques au-dessus de tout soupçon ?
C’est bien simple, ces gens-là, ces mauvais citoyens, on devrait les mettre tout de suite en prison ! Quoi le KGB ? Quoi la gestapo ? Quelle mauvaise foi !



Article du MONDE

mercredi 7 septembre 2016

LA FRANCE N’EST PLUS LA FRANCE !

Le nouveau barrissement de « TRUMP LA MORT » !
Trump vient de déclare que la France n’est plus la France ! Merci Donald ! Même nous, citoyens français, nous nous en étions largement rendu compte !
Mais ce qu’oublie cet homme, c’est que, si nous en sommes arrivés là, c’est grâce (pardon !) à cause des anciens dirigeants politiques de son pays, largement aidés par la lâcheté complice de nos propres dirigeants, concrétisé  par la bêtise inculte, (bêtise largement entretenus par la propagande pro US du milieu culturel et médiatique français) de ceux qui ont « veauté » pour eux.
Rien n’arrive jamais par hasard ! Surtout en politique.

http://www.lepoint.fr/monde/pour-trump-la-france-n-est-plus-la-france-27-07-2016-2057439_24.php


jeudi 11 août 2016

LE DIABLE S’HABILLE EN….CLINTON !



Incroyable ! Les bras m’en tombent de désespoir et de colère quand j’ai le malheur, même du bout des yeux, de regarder la campagne des élections américaines. En principe, nous Français, cela ne devrait pas nous concernés. Mais si ! Mais si ! Puisque nous sommes devenus une « province » soumise à l’empire, avec notre petit proconsul Hollande à sa tête.
Alors que voit-on ? Tous nos médias, comme un seul « homme » se mettre au service exclusif  d’un seul candidat. Je devrais écrire ; « une seule » candidate ! C’est tellement flagrant que si vous ne le voyez pas c’est que vous avez le QI  d’un oursin. Lamentable ! Remarquez bien qu’il y a très longtemps que nous ne nous faisons plus d’illusion sur la qualité de la déontologie de nos « liseurs de prompteurs » abusivement qualifiés de « journalistes ».
« Trump la mort » n’est plus qu’une « pourriture » à jeter aux chiens. Ce n’est pas dit explicitement, mais vous pouvez le décoder très facilement en écoutant « La voix de son maître » c'est-à-dire BFM-TV, I-Tele, et toute la clique… !
Par contre « Cruella Clinton » bénéficie du « service avant achat » le plus chaleureux et le plus bienveillant qui soit. Qu’importe les casseroles aux fesses de cette charmante « da-dame » ! Tiens ? Cela me rappelle un petit « rase bitume » ayant sévi chez nous comme président. Vous voyez de qui je « cause » ?  Comme lui, même « baraka » judiciaire ! Ses e-mails calamiteux et illégaux, ses mensonges, ses parjures sous serment etc…rien n’y fait ! Une « blanche » colombe, on vous dit !
Et comme ce n’est pas suffisant, un fourbe, un traître bien actif, (Bernie Sanders) a cocufié une bonne partie des électeurs démocrates pour le plus grand bénéfice de notre impétrante sorcière !
Si avec tout ça, vous ne comprenez pas que la démocratie à l’américaine est une immense FARCE dirigée en sous-main par une tentaculaire mafia politico-financière, c’est que vous êtes resté au temps béni du petit chaperon rouge, du manège enchanté et de Goldorak !
Je vous l’avais écrit ; si « Trump la mort » arrive vivant à la Maison-Blanche ce sera un exploit plus fort que d’envoyer trois hommes sur la lune. Mais je voudrais tellement me … « Trumper » !

lundi 13 juin 2016

LA PRESSE AUX ORDRES DES ACTIONNAIRES.


Ce qui s'est passé à l'OBS, avec le licenciement d'une journaliste "Aude Lancelin" est un cas d'école sublime!
Un morceau d’anthologie dans la mainmise de la presse par l'oligarchie financière. Un pur "chef-d’œuvre" de remise au pas d'une presse qui se croit libre. La preuve formelle de ce que Balzac dénonçait déjà au milieu du 19° siècle: la presse, une industrie au service du pouvoir, de tous les pouvoirs. Pour les derniers "incrédules" lisez cesd articles impitoyables. 

mardi 12 avril 2016

MILLE MILLIARDS DE DOLLARS : GÉNIAL ET PROPHÉTIQUE



Un grand merci posthume à Henri Verneuil pour ce film d’une pédagogie redoutable ! Certains vont me « baver dessus » en parlant de « fiction cinématographique » ! Rien de plus faux ! Tout ce qui est dit et rapporté dans ce film est l’exacte vérité. Pire ! Nous avons pu constater que le phénomène s’est considérablement aggravé depuis la sortie du film en 1982.
On peut constater aussi, avec tristesse, que peu de journalistes, aujourd’hui, peu de cinéastes osent dénoncer, comme le courageux Verneuil, cette pieuvre d’affairistes mondialistes qui est en train d’étouffer littéralement l’Europe, et le monde occidental dans son ensemble.
Mais ce qui n’est pas dévoilé dans cet extrait du film, c’est l’autre aspect nauséabond de cette multinationale nommée « GTI » pour le scénario, pour la fiction, mais qui cache le nom de sociétés bien réelles qui ont fait des affaires avec le régime nazi et qui n’ont JAMAIS été inquiétées, après guerre, et ont donc continué à prospérer « joyeusement ».
Ce film est à voir et à revoir !