jeudi 23 mars 2017

LES CINQ CAVALIERS DE L’APOCALYPSE

Certains pisse-froid vont me dire que dans la Bible ils ne sont que quatre. C’est parce que moi, je vous parle des cinq tromblons autoproclamés de la campagne présidentielle, par nos médias aux ordres !
Vous aurez sûrement remarqué que même si le conseil constitutionnel en a désigné ONZE, nos médias couchés n’en connaissent
OBSTINÉMENT, et contre toute JUSTICE, que CINQ !
Ce matin, on montre les patrimoines des candidats. Mais que des CINQ promus ! Les SIX autres peuvent aller se faire foutre ! Le mépris total. La cerise empoisonnée sur ce gâteau infecte est venue de France2, ce matin, montrant un pseudo sondage. Qui est en tête ?
Calimero Macron ! Et Asselineau pourvu d’un ridicule 0,5% !
Alors, oui ! Ces cinq candidats désignés d’autorité par la mafia qui nous gouverne, sont bien les cinq « cavaliers » d’une apocalypse prochaine si l’un deux arrivait, par malheur, au pouvoir.
Nous devons absolument redoubler nos efforts envers le seul candidat républicain qu’il nous reste : François Asselineau.


#ledevoirdinsolence


jeudi 16 mars 2017

LE TEMPS DU REVEIL

Il faut impérativement que le maximum de nos concitoyens connaisse enfin le programme

De François Asselineau. Il faut de tout urgence qu’ils sachent que l’UPR EXISTE !

Nous n’avons plus beaucoup de temps pour contrer la monstrueuse machine de propagande de la mafia crapuleuse qui veut conserver le pouvoir à tout prix !

Faisons circuler l’information par tous les moyens, canaux, réseaux sociaux, bouche à oreille, tracts, affiches,  à notre disposition.

François Asselineau qui a obtenu largement ses 500 parrainages AVANT Mélanchon et Poutou. Il s’est battu seul, sans moyens contre un empire médiatique féroce. Il est toujours ostracisé, humilié, calomnié.

Une seule réponse à cette injustice : la diffusion de son programme et de ses vidéos.

Près d’un demi-siècle de mensonges, de propagande ne s’efface pas aisément.

Il y va de notre SURVIE en tant que nation libre, souveraine, indépendante.

Nous devons engager, sans attendre la  « désintoxication ». Nous devons tous être mobilisés.

Ce combat est au-delà des convictions idéologiques, religieuses et morales des Français.

Le meilleur moyen de vous convaincre de l’urgence et de la nécessité absolue de celui-ci, c’est encore une fois d’écouter cet homme vraiment LIBRE qu’est François Asselineau.

IL DOIT TOUS NOUS RASSEMBLER SANS AUCUNE EXCLUSIVE !

 

https://www.upr.fr/

 

vendredi 10 mars 2017

MACRON: LA MARIONNETTE DE WASHINGTON?



Les pièces de ce puzzle infâme se mettent en place d'une manière implacable et irréfutable.
Je vous avais déjà parlé de la "fabrique des traîtres" français à la solde des USA, la fameuse "French-American Foundation." d'où sont passé les principaux dirigeants politiques actuels. Mais avec Macron, on atteint des sommets de perfidie et de préparations machiavéliques de la part de nos "amis" américains. TOUTES LES INFORMATIONS se recoupent parfaitement pour PROUVER que Macron est l'homme lige des Américains, fabriqué par eux, pour nous diriger encore plus étroitement. L'article ci-dessous est impitoyable et extrêmement précis.
extrait de l'article où sont cités tous les "french leaders" formés aux "States":

Destinée à favoriser les liens entre la France et les Etats Unis, la French American Fondation est née en 1976, durant ds heures d’antagonisme entre les deux nations. Elle a été baptisée lors d’un dîner aux Etats Unis entre le président Gerald Ford et Valéry Giscard d’Estaing. L’activité de cette fondation est centrée sur le programme Young Leaders dont la mission est de trouver les personnes qui feront l’opinion et qui seront les dirigeants de leurs sociétés respectives. Ils sont né en 1981, avec pour parrain l’influent économiste libéral franco-américain de Princeton, Ezra Suleiman. Le programme financé par des mécènes privés, s’étale sur deux ans, avec un séjour de quatre jours en France, un autre temps équivalent aux Etats Unis, toujours dans des villes différentes, toujours avec des intervenants de très haut niveau. Les Young Leaders français sont (liste non exhaustive): Juppé, Pécresse, Kosciusko Morizet, Wauquiez, Bougrab, Hollande, Moscovici, Montebourg, Marisol Touraine, Najat Vallaut – Belkacem, Aquilino Morelle, Bruno Leroux, Olivier Ferrand, Laurent Joffrin (Nouvel Observateur), Denis Olivennes (Europe 1, Paris Match et du JDD), Matthieu Pigasse, Louis Dreyfus et Erik Izraelewicz (Le Monde).

Coté américain : Bill et Hillary Clinton….Macron sera promu, lui, en 2012.

https://networkpointzero.wordpress.com/2017/03/08/macron-cible-par-la-cia/

lundi 9 janvier 2017

LA « CINQUIEME COLONNE » US

Pour les plus jeunes qui n’auraient jamais entendu cette expression,de « cinquième colonne » que seuls les « vieux » connaissent, je vous renvoie à une courte définition trouvée sur wikipédia. Mais rien ne vous empêche de creuser le sujet. Alors que dit cette définition ?

« L'expression cinquième colonne désigne les partisans cachés — au sein d'un État ou d'une organisation — d'un autre État ou d'une autre organisation hostile. »
Plus loin :
«Par extension, l'expression désigne en effet tout groupe de partisans infiltrés, généralement civils, prêts à œuvrer de l'intérieur pour favoriser la victoire des forces armées traditionnelles du même camp puis, plus généralement, tout groupement agissant dans l'ombre pour saper de l'intérieur une organisation ou un État. »
https://fr.wikipedia.org/wiki/Cinqui%C3%A8me_colonne

Pourquoi je vous parle de cinquième colonne « US » ?  C’est tout simple. La terre entière a entendu les « hurlements » de rage des services de renseignements américains concernant de soi-disant piratages informatiques attaquant les partis politiques de ce pays, dans le but d’influencer ce pauvre peuple américain, bête, stupide, incapable de discernement, et livré sans défense à la propagande active de ce « monstre » de Poutine !
Alors je vais vous expliquer certaines petites choses que nos « chers » amis américains ont faites, dans notre dos, depuis des années, et qui sont infiniment plus graves qu’un simple piratage informatique.
Ils nous ont fabriqué une belle « cinquième colonne » faite de traîtres bien français, chargés d’être au service de LEURS intérêts. Ces traîtres, car ils répondent à la définition exacte de la « traîtrise », ont été formés aux Etats-Unis, dans une belle institution nommée :
« French american foundation ». Cette belle « fondation » existe toujours et de plus en plus active : elle affiche fièrement ses objectifs :

« Créé en 1981, le programme Young Leaders est le programme phare de la French-American Foundation et continue de jouer un rôle clé dans l’approfondissement de la coopération entre la France et les Etats-Unis. Il rassemble aujourd’hui 400 dirigeants issus du monde de l’entreprise, de la haute fonction publique, de l’armée, des médias et de la recherche.

Processus de sélection

Chaque année, vingt français et américains âgés de 30 à 40 ans et appelés à jouer un rôle important dans les relations franco-américaines, sont sélectionnés par un jury en France et aux Etats-Unis. Les candidats retenus participent à deux séminaires de cinq jours chacun, sur deux années consécutives – alternativement en France et aux États-Unis – afin d’échanger sur sujets d’intérêts communs aux deux pays et tisser des liens d’amitié durable. »
http://french-american.org/actions/young-leaders/

Alors imaginez un peu la fumisterie colossale de nos « amis » américains qui se plaignent de piratages informatiques alors que depuis des années, ils noyautent tous les pays européens en formant justement cette CINQUIÈME COLONNE chargée de promouvoir leurs intérêts.


Maintenant, je vais vous donner une petite liste des membres de cette cinquième colonne.
Vous allez voir ! C’est très instructif : (je n’ai mentionné que les plus célèbres)
1981    Alain Juppé
Francois Léotard
Alain Minc
1982    Alain Juppé
Francois Léotard
1983    Jean-Marie Colombani
Alain Minc
Christine Ockrent
Guy Sorman
Jacques Toubon
Jean-Noël Jeanneney
1984    Jean-Marie Colombani (journaliste)
Alain Minc
Guy Sorman
1994 Henri de Castries (président du Bilderberg)
Laurent Joffrin  (journaliste)
1995    Henri de Castries (président du Bilderberg)
1996    Anne Lauvergeon  (ancien PDG AREVA)
Pierre Moscovici   (Commission européenne)
FRANCOIS HOLLANDE (je l’ai mis en majuscule pour que vous ne le ratiez pas !)
1998    Henri de Castries (président du Bilderberg)
Bruno Le Roux  (bon « socialiste »)
Marisol Touraine (mais oui !)
1999 Jean-Noël Jeanneney
2000 Arnaud Montebourg (Mais si ! Mais si !)
Emmanuel Chain
2001 Nicolas Dupont-Aignan (Tiens ? Tiens ?)
2002 Valérie Pécresse
2005 Nathalie Kosciusko-Morizet
2006   Nathalie Kosciusko-Morizet
Najat Belkacem  (Mais si ! Mais si !)
Laurent Wauquiez
2007 Najat Belkacem  (Mais si ! Mais si !)
2012 EMMANUEL MACRON (là aussi, il ne faut pas que vous le ratiez !)
Fleur Pellerin

Sources : https://frenchamerican.org/youngleadersclasses
















dimanche 18 décembre 2016

LE SYNDROME « PATTON »

C’est un syndrome qui ressemble fort à celui de Stockholm, dans lequel des gens pris en otage, finissent par soutenir la cause de leurs bourreaux.
Lors de la sortie du film « Patton », film de 1970, de  Franklin J. Schaffner, avec l’admirable Georges Scott, dans le rôle principal, il avait été dit, dans l’entourage de la production, que ce film avait été écrit comme un « boulet à charge » contre une vieille ganache, dans un soucis de faire une sorte de prosélytisme anti-militariste en vogue à l’époque, dans les milieux intellectuels américains. En tous les cas, c’est une opinion qui circulait fort à cette époque.
Non  seulement ce but supposé ne fut pas atteint, mais pire ! La gloire posthume de ce pauvre Patton s’en trouva portée au zénith ! Au lieu d’un vieux fou acariâtre, colérique, buté, borné, et obtus, on découvrait aussi un homme fragile, cultivé, sensible, intelligent, au courage physique indéniable, plein de doutes et d’angoisses. Si le propos avait été de démolir la statue d’un héros, le moins que l’on pouvait dire, c’est que c’était raté !
Pourquoi cette longue introduction ? Parce que le reportage de France2, jeudi dernier, m’y fait furieusement penser ! Je suis absolument persuadé que la rédaction et les journalistes de cette chaînes, dans une « mission » bien précise que tout le monde aura deviné, qu’à l’instar de « l’hystérique » Obama ne digérant toujours pas sa défaite, il s’agissait de démolir l’image de Poutine, dans l’esprit du public français.
Ohé les gars ! C’est raté ! C’est même exactement le contraire qui vient de se passer !

Le syndrome « Patton » a encore frappé. 


mardi 6 décembre 2016

LA « BRAVITUDE » ROYALE A ENCORE FRAPPE !



L’aveuglement et la stupidité à ce niveau là, c’est du grand art ! Et ça sort de l’ENA ! Je vous le rappelle sans ménagement. Ah ! Ils se sont bien trouvés, avec l’autre futur licencié de l’Élysée ! Ils font bien  la paire ! 
Il n’y a pas de prisonniers politiques à Cuba ! Nous sommes tous de vilains calomniateurs d’extrême droite, et fascistes, pour salir ainsi la mémoire de ce « brave  barbudo », et qui a tant fait pour son peuple. Incroyable ! La preuve ? Ce grand « humaniste » a doté Cuba d’un système de santé gratuit et universel, et d’une éducation nationale hors paire. Pour doucher ce bel enthousiasme, et parce que je suis un affreux pervers, je signale à ces naïfs que les nazis d’Adolf, ainsi que les fascistes de Benito, avaient EUX aussi, des systèmes de santé et d’éducation exemplaires ! Si c’était un critère de bonne démocratie, cela se saurait depuis longtemps. Autre chose de très douloureux, pour cette gallinacé enthousiaste, c’est lorsqu’elle a l’imprudence « hilarante » de dire que Castro s’est opposé à l’impérialisme US, avec ténacité et succès ! Certes ! Ouais ! Elle oublie, ou ne comprend pas, que son ex-compagnon, et tous les sous-fifres politiques qui le servent à l’Élysée, n’ont, EUX, pas du tout « lutter » contre cet impérialisme. Ils l’ont même servi avec un zèle que l’on ne retrouve que dans les pays occupés par une puissance militaire et impérialiste très puissante. Alors il est extrême cocasse que cette bécasse « royale » vante les qualités « d’anti-impérialisme » de Castro que l’on ne retrouve pas du tout, dans aucun de nos politiciens nationaux.
Dernière stupidité colossale de la mémère (et certainement pas la dernière !) ; elle nous vante, sans prudence, les millions de touristes venant à Cuba, se faire dorer la pilule. Elle ignore peut-être que ceux-ci sont « pilotés » dans un circuit spécial, coupé de la population, avec des hôtels bien isolés. Tout cela, uniquement pour que cette « manne » touristique fournisse les « beaux » dollars » et les devises étrangères dont le pays manque très cruellement. Tous ces braves touristes qui vont à Cuba, ne font qu’entretenir, à leur insu, une VRAIE dictature !
Mais chut ! Il ne faut pas « culpabiliser » tous ces braves gens, dont pas mal de nos proches et amis qui ont déjà fait un séjour là-bas !
Enfin, je me souviens du témoignage douloureux d’un évadé de cet enfer, si « cher » à notre « ravie de la crèche » qui racontait, que dans sa geôle, il entendait les cris de gamins de 10, 12 ans que le régime avait enfermé impitoyablement.
Que Madame Royale fasse attention ; il y a des aveuglements qui ressemblent fort à des crimes. Il y a bien des lois scélérates qui nous le rappellent, pour d’autres circonstances tragiques de l’Histoire. 

mercredi 28 septembre 2016

L’ARNAQUE « CIA » ET L’ART CON….TEMPORAIN



Pendant des décennies, nous, les « béotiens », les « incultes », les « insensibles » les « bouseux indécrottables », les « obtus congénitaux » devant cet art nouveau, moderne, venu des « stââtesses », nous avons tous ressenti un étrange sentiment de culpabilité « anti-culturel » devant des « choses » pour lesquelles de grands « zintellectuels », de grands « spécialistes » de l’art, des gens de l’élite mondiale, et surtout, parce que « friqués » jusqu’au trou de balle, se pâmaient de contentement, parfois jusqu’à l’orgasme, alors que nous, pauvres idiots, nous ne ressentions strictement rien du tout. Nous avons tous subis des attaques visuelles, de machins invraisemblables, jusqu’au point d’orgue suprême du « sextoy »  place Vendôme, ou du vagin monstrueux dans le parc du château de Versailles.
Parfois, de timides mouvements de résistance tentaient bien de combattre ce flot de stupidités artistiques, par le comique ou la dérision. Qui ne se souvient pas du « Kundelisch » ou du « monochrome de Whiteman » du film « les trois frères ». Mais c’étaient de puérils combats d’arrière garde qui n’ébranlait pas la colossale statue de la renommée de l’art contemporain.
Mais heureusement Franck Lepage vint, et la lumière fut ! Je suis tombé sur une petite vidéo sur « farce bouc » absolument révolutionnaire, et qui va terrasser définitivement la réputation frelatée de cet infernal « Moloch » culturel. Déjà, au tout début du document, Lepage nous cite cette réflexion d’un directeur de la CIA des années soixante, entendu dans un reportage sur la chaîne Arte. Accrochez-vous aux branches, c’est du très lourd !
« L’opération de désinformation la plus réussie de toute l’histoire de la CIA est le financement de l’art contemporain en Europe » .
Poum ! Fermez le ban ! Je vous laisse quelques secondes pour récupérer vos esprits.
Ah je vous avais prévenu ! Mais Franck Lepage ne se contente pas de nous asséner cette citation ! Tout le montage monstrueux de cette arnaque, d’abord financière, est démonté, pièce par pièce. Et l’on finit par comprendre que cette arnaque, faussement culturelle, est non seulement financière, mais qu’elle est surtout une  ARME puissante de destruction de l’art classique, de l’art populaire, au profit d’un nivellement de masse cher à la mondialisation commerciale, voulu par nos gredins de la finance. Nous en revenons toujours là !
Merci Franck, de nous avoir délivré de cet enfermement culturel ! Car, il ne vous a pas échappé que désormais, quand nous verrons une des ces horreurs imbéciles exposées dans des musées comme la FIAC, que j’aurais bien envie de renommée la FIENTE, nous aurons l’immense JOIE, l’immense BONHEUR, la catharsis libératrice de hurler :
MAIS C’EST BIEN DE LA MERDE ! 


lundi 26 septembre 2016

IL FAUT SAUVER LE SOLDAT "DAESH"!



Voilà la nouvelle consigne de la "propagandastaffel" occidentale. Les cris d'orfraies des dirigeants occidentaux cachent mal leur angoisse de voir la Russie et les Syriens foutrent une branlée mémorable au monstre, à la "bestiole" islamiste, outil fabriqué dans les officines de la CIA et du Mossad pour détruire toute cette région du Moyen-Orient à leur profit.
L'ectoplasme Ayrault s'est même fendu d'une imbécilité supplémentaire en parlant de "crimes contre l'humanité". S'il y a bien une formule que cette nullité politique devrait abstenir d'employer, c'est bien celle-ci!
Car combien de "crimes contre l'humanité" l'Occident et son maître "Capo" US ont-ils commis en Irak, en Libye, en Syrie? La pudeur et le manque d'humilité n'étouffent pas ces gens-là!
Quand ils ont bombardé "par erreur" des soldats d'un pays souverain dans lequel ils n'étaient nullement "invités" c'était quoi, d'après vous?
Et ils s'imaginent que nous sommes trop "bêtes" pour ne pas comprendre toute l''étendue de leur hypocrisie?

 https://fr.sputniknews.com/international/201609251027915812-onu-reunion-demarche/

dimanche 11 septembre 2016

11 SEPTEMBRE 2001-11 SEPTEMBRE 2016 : 15 ANS DE MENSONGES CRIMINELS

Il m’aurait été insupportable de rater ce quinzième anniversaire, ces quinze années de lutte contre le pire, et le plus effroyable mensonge criminel, commis en temps de paix, par des félons, bien américains, au sein de l’administration US. Ce matin, le hasard, toujours malicieux, a fait que je suis tombé sur un article de l’affaire du faux suicide, maintenant avéré par la justice française, de ce pauvre Robert Boulin. Certes, c’est un mensonge d’état exclusivement français, à notre petite échelle minable de Français. Mais, avec la belle arnaque du 11 septembre 2001, il ne s’agit,  ni plus ni moins, que d’une question « d’échelle » pas de fond ! Ceci révèle, pour tous les naïfs, tous les gogos habituels (dont j’ai fait partie, je vous rassure !) que nos dirigeants politiques, mêmes dans ce que l’on croit être, bien imprudemment, des démocraties modernes et « vertueuses » peuvent être d’aussi redoutables spadassins cyniques, comme en connaissait la Florence ou la Venise du 16ième siècle.
Seuls les progrès des mensonges d’état et leur dissimulation au « bon » peuple, font la différence !
Les tueurs des Borgia, des Médicis ou autres grandes familles princières n’avaient pas la « magnifique » presse d’aujourd’hui et un réseau de larbins médiatiques, pour dissimuler leurs crimes. C’est la seule différence notable.
Mais comme l’a écrit notre génial La Fontaine : « Patience et longueur de temps font plus que force n’y que rage ! »
Des pans entiers de vérités commencent à apparaître, comme un décor hollywoodien dont le carton-pâte s’effrite et laisse voir les poutres en bois de la charpente.

La HONTE et le CHAGRIN, voilà ce qui attend tous ceux qui se sont fait berner ou ont été les complices passifs de ce crime qui a défiguré à jamais toute l’image de la civilisation occidentale. Même la dénonciation, et même la punition des vrais criminels, des vrais assassins, des vrais responsable de cet immense crime contre l’humanité, pour une fois bien nommé, ne nous sauvera pas de notre déchéance programmée, de notre déshonneur inscrit à jamais dans l’histoire. 

LES VICES DES GOUVERNANTS ET L'IMBECILLITE DES GOUVERNES!

Génial Alexis de Tocqueville! Mieux que cela.....prophétique!
Il faut lire et partager ce texte d'une importance capitale!
Mais j'ai surtout adoré la fin que je ne peux m'empêcher de vous la faire partager:

"Il est, en effet, difficile de concevoir comment des hommes qui ont entièrement renoncé à l’habitude de se diriger eux-mêmes pourraient réussir à bien choisir ceux qui doivent les conduire; et l’on ne fera point croire qu’un gouvernement libéral, énergique et sage, puisse jamais sortir des suffrages d’un peuple de serviteurs.
Une constitution qui serait républicaine par la tête, et ultra-monarchique dans toutes les autres parties, m’a toujours semblé un monstre éphémère. Les vices des gouvernants et l’imbécillité des gouvernés ne tarderaient pas à en amener la ruine; et le peuple, fatigué de ses représentants et de lui-même, créerait des institutions plus libres, ou retournerait bientôt s’étendre aux pieds d’un seul maître."

"Les vices des gouvernants et l’imbécillité des gouvernés"!
Cruel? Mais si vrai!
Les "primaires" (qui portent bien leur nom!) en sont une magnifique illustration!